L’expansion de Pompéi

Dans le cadre de mes recherches sur l’expansion de Pompéi, je me suis rendue sur le site Oxford art Online, et ai consulté l’article Pompeii de J. Holliday. Le lien vers l’article est disponible ci-dessous. Cependant, l’accès à ce site est normalement réservé aux abonnés, il est donc possible que vous ne puissiez vous rendre sur cette page.

http://www.oxfordartonline.com/subscriber/article/grove/art/T068590?q=pompeii&search=quick&pos=1&_start=1#firsthit

L’expansion de Pompéi, de la première implantation de la ville à son développement florissant tel qu’il a été conservé après l’éruption du Vésuve, est le résultat d’un long processus. Cette évolution semble souvent avoir été laissée à part dans les travaux sur Pompéi, et plus particulièrement dans les publications adressées au grand public. Comme nous le signalions à propos de l’article dans l’Encyclopaedia Universalis, l’accent est mis en priorité sur les périodes récentes de la cité, laissant souvent une ombre sur son passé.

Dans cet article, nous allons donc tenter de retracer, sommairement somme toute au vu de l’immensité des faits, l’expansion et l’évolution de Pompéi.

Plan de Pompéi, © Oxford Art Online

Pour cela, je vais m’appuyer sur l’article de Peter J. Holliday, Pompeii, sur le site de l’encyclopédie Oxford Art Online.

Les premières pierres d’Oscan, ancêtre de Pompéi auraient étés posées par les étrusques au VIème siècle avant Jésus Christ. Les données relatives à cette période manquent, ce qui  rendent ses origines assez énigmatiques. Une série de « dominants » se succèdent alors sur la ville. Tout d’abord, les étrusques de 525 à 474 BC, les grecs de 474 à 425 BC puis les samnites à la fin du VIème siècle. Oscan aurait été sous la domination d’une cité voisine, Nuceria. Durant les guerres samnites, de la deuxième moitié du IVème siècle à la fin du IIIème siècle av. JC,  la ville aurait servi de port, rallié à Nuceria et Nola, ainsi qu’a des plus petites villes de la vallée de Sarno. Au Ier siècle av JC, des évènements internes secouèrent Pompéi. en 80 BC, elle devient la Colonia Cornelia Veneria Pompeianorum, fondée par Publius Sulla.

Ces successions politiques ont eu des incidences sur l’architecture et l’aspect que le plan de la ville prendra. Selon Peter J. Holliday, l’architecture de la ville peut être ainsi divisée en trois périodes. tout d’abord la période pré-samnite de 525 à 425 BC, puis la période samnite de 425 à 80 BC, puis la période romaine de 80 BC à 79 AD. Vous pouvez avoir en haut de l’article un aperçu du plan de Pompéi.

La partie la plus ancienne de la ville se situerais au sud de la ville comme elle nous apparaît aujourd’hui. L’organisation des rues, moins régulière dans cette partie de la ville en serait en effet la preuve . C’est là qu’ont étés retrouvés les vestiges du Forum Triangulaire, et en particulier ceux d’un temple dorique, sans doute dédié à Hercule. Dès le VIème siècle av. J-C, une muraille en pierre volcanique aurait été élevée autour de la ville. D’autres constructions ont étés ajoutées par la suite sur ce forum.

Plan du forum, © Oxford Art Online

Un peu plus au Nord-Est de la ville, les rues organisées en plan orthogonal dateraient du Vème au IIIème siècle avant Jésus Christ. A cette époque, la fortification « volcanique » est remplacée par une nouvelle élevée en calcaire.

Le plan de la ville comme nous le voyons actuellement est la preuve pour J. Holliday que son extension et son développement interne aurait continué jusqu’à la période romaine. Au cours du IIIème et du IIème siècle, un mur intérieur a été ajouté ainsi qu’une douzaine de tourelles défensives. Le mur d’enceinte devait avoir sept ou huit portes d’entrée donnant l’accès à la ville. Ces portes étaient reliées au centre par des voies de sept à douze mètre de large, dont certaines étaient pavées de pierres volcaniques.

L’organisation de Pompéi en quartiers est quant à elle dure à déterminer, hormis par le biais de quelques inscriptions.

L’essentiel que nous pouvons donc retenir ici, est que Pompéi, loin d’être figée dans le temps a connu diverses phases de construction et d’expansion. Afin de compléter ce très bref aperçu, je vous redirigerais vers d’autres articles qui pourrons vous éclairer plus en détail sur ces processus.

Iris

Publicités
Cet article, publié dans Architecture, Bases de données, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s