Thermes du Forum

Bonjour chers blogueurs! Je vais vous parler des thermes du Forum. Je m’appuierai bien évidemment sur plusieurs sites et encyclopédies libres (wikipédia, le blog d’Eva Baila et http://www.guidesvoyages.be/pompei/thermesf.htm)

Avant de commencer mon article je souhaites vous montrer un plan des thermes :

A : Entrée de la rue des thermes
B : Entrée de la voie des thermes

C : Apodyterium du secteur pour hommes

D : Frigidarium pour hommes

E : Tepidarium pour hommes
F : Caldarium pour hommes
G : Labrum pour hommes
H : Bassin pour hommes
I : Portique
J : Entrée de la voie du Forum
K : Praefurnium
L : Zone de service
M : Apodyterium du secteur pour femmes
N : Tepidarium pour femmes
O : Caldarium pour femmes
P : Bassin à eaux froides
Q : Labrum pour femmes
R : Bassin à eau chaude

Ces thermes sont les plus petites thermes de Pompéi, mais se sont les thermes les plus raffinées en matière de décoration. Elles sont construites au I e siècle av. J-C sous le gouvernement de Sylla. Ceux seront les seules à marcher suite au tremblement de terre de 62. Ces thermes sont organisées sur le même modèle que les autres thermes pompéienne et donc romaine (car les thermes se basent sur le modèle romain).  Ces thermes sont coupées en deux sections : une réservée aux femmes, une autre réservée aux hommes. Ces deux sections possèdent un vestiaire, un frigidarium (salle froide), un tepidarium (salle tiède) et un caldarium (salle chaude).  « Le système de chauffage et de refroidissement des pièces s’effectuait à travers un système de tuyauterie inséré dans les interstices des murs. » (wikipédia). Il y a aussi la présence dans la cour d’un palestre et d’une piscine. La section des hommes est la sections la mieux conservée.

je vais brièvement vous parler de la décoration des thermes dans la section des hommes. Tout d’abord le frigidarium. Cette salle circulaire est décorée de stuc, de peinture et des grandes niches sont présentes.

frigidarium

La salle la plus décorée est sans conteste le tepidarium. Celui-ci comporte une voûte en berceau richement ornée en stuc et une série de « télamons » ou « atlantes intercalés entre des niches rectangulaires (ceux sont des figures d’hommes debout ou agenouillés, il s’agit d’une variante masculine des « cariatides » qui représentent des femmes soutenant un entablement sur la tête et remplacent ainsi une colonne ou un pilier). Ici les télamons sont sculptés dans les piliers.

Voûte du tepidarium

le tepidarium (les télomons)

meubles du tepidarium

le caldarium possède une voûte en berceau et une abside dans le fond.

le Caldarium

M.S

Publicités
Cet article, publié dans les bâtiments publics, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.